Le point sur l'utilisation d'un mail professionnel:

De nos jours, auto-entrepreneurs et TPE utilisent une boite mail pour leurs échanges pro. Soit une boite email professionnelle personnalisée au nom de leur structure. Mais une question se pose actuellement : Ces boites ont-elle un avenir ? A savoir que le système actuel peut se pérenniser ou alors disparaître. Quelles seraient alors les systèmes adoptés ?

rapidité des échanges professionnelsUn point sur les méthodes actuelles pour créer sa boite email professionnelle.

Actuellement, créer sa boite mail professionnelle est un jeu d’enfant puisque des entreprises sont spécilisées dans ce type de service. Il vous suffit de leur communiquer l’adresse que vous souhaitez mettre en service (exemple Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) et ils se chargent de tout paramétrer. En quelques minutes, votre boite email professionnelle est mise en service. Le réel avantage de celle-ci, c’est qu’elle vous permet de distinguer et dissocier vos emails personnels et professionnels. Vous pouvez aussi vous dire qu’il suffit de se créer une boite gmail au nom de sa société. Mais justement, cela donne un côté moins pro.

Professionnellement, l’utilisation de l’email est entrée dans les mœurs

L’email est à ce jour le moyen le plus pratique pour communiquer avec un client. Si par exemple, vous êtes en déplacement à des milliers de kilomètres, vous pouvez interpeler votre interlocuteur dans la nuit, sans le déranger. Celui-ci aura accès à votre message lors de son arrivée au bureau. Mais le débat se situe surtout autour de l’échange de documents et donc de la fameuse pièce jointe. Aujourd’hui, on peut s’échanger des documents via Facebook  mais surtout Dropbox, plate forme qui permet de stocker des fichiers et de les partager avec les personnes de votre choix. L’avantage c’est que vous pouvez consulter ses documents via n’importe quel ordinateur ou tablette tactile. Vous pouvez bénéficier d’un espace de stockage beaucoup plus important  que sur une boite email classique et ainsi partager des fichiers dont le poids est supérieur à 10 Mo (taille maximum du fichier que vous pouvez envoyer en pièce jointe).

L’email n’est pas près d'être remis en question dans les échanges entre professionnels

Il y a une quinzaine d’années, la transition entre le mail, autrement dit le courrier papier, et l’email s’est faite en douceur. Aujourd’hui il y a encore quelques entreprises qui préfèrent recevoir des catalogues papiers plutôt qu’un format PDF. Mais heureusement, elles sont de plus en plus rare. Il est vrai que c’est plus pratique et moins coûteux pour l’expéditeur. Votre document arrive à bon port en 2 minutes au lieu de 2 jours. On peut donc penser que les plates forme d’échange type Dropbox pourrait remplacer l’email d’ici 15 ans. Je dis bien « pourrait » car je vois mal l’email professionnel disparaître.